Je nais dans la souffrance, j’existe dans la souffrance, je meure dans la souffrance. Beau programme!
Confronté à cela, en nous élevant un peu, peut être survient t’il une question : Quel est le sens de tout cela?

L’existence, est une succession de faits, elle ne peut nous indiquer un sens. Elle est, comme une série de pièces de théâtre indépendantes les unes des autres dans lesquelles nous intervenons et dont le seul lien est notre présence et peut être la forme de notre rôle. Elle ne nous montre au mieux que des directions, celles que nous prenons, la plupart du temps, en réaction et en non en action. Nous semblons nous mouvoir avec difficultés dans des systèmes relationnels, humains et autres, répétitifs desquels rien de cohérent n’émerge. L’évènement terrestre est le support de notre survie physiologique et psychologique. Il nous montre, si on l’observe et à force d’analyses, quelles sont ses caractéristiques et par delà les qualités dont nous devrions faire preuve afin de sortir « vainqueur » de ces imbroglios.

Sortir vainqueur, signifie avoir compris et intégré le processus, la leçon, puis s’être empli de la puissance résultante, l’énergie de la victoire sur soi.

Nous recherchons, instinctivement et perpétuellement, à échapper à cette souffrance. C’est une erreur car :
« Ce à quoi tu résistes, persiste. Ce que tu observes, disparait » Osho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *