Le Naturel Singulier qui m’anime, et dont je n’ai pas conscience, c’est-à-dire qu’il est en arrière-tâche de mon mental est le producteur de l’intuition selon Spinoza et de l’inspiration selon Ihaleakala Hew Len

Le Naturel Singulier est aux commandes, mais le mental mémoriel dévoie la trajectoire. Ainsi nous loupons la vie et restons dans l’existence conditionnée. L’apparition de la souffrance est le signe que nous n’avons pas atteint la cible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *