Dans le cadre d’une compétition « internationale », la nation confie à quelques personnages la délicate mission d’être les représentants d’un peuple, est-ce bien raisonnable ? Est-ce que les « compétiteurs » ont conscience de cette mission ? Non, ils ont juste conscience qu’il faut gagner et gagner par n’importe quels moyens, sauf à penser que c’est là le crédo de la nation en question.

Certains joueurs trichent., souvent plusieurs, quelquefois en bande organisée, devons-nous de cela adopter l’idée que la nation qu’ils représentent n’est composée que de tricheurs ?

La répétition de ces attitudes va naturellement nous y conduire et lorsque la nation elle-même ne se départie pas de ceux qui l’entache, de ceux qui se mettent hors la loi établie et acceptée, l’idée s’ancre et imprimera pour longtemps nos pensées à propos de cette nation. A se demander si dans cette nation la fourberie n’est pas mieux valorisée que l’habileté et le courage ?

C’est là, très dommageable et bien regrettable, nous avons déjà tant de pièges à éviter.

A l’instar de la politique, au royaume du sport, l’ignorance est encore reine.

A bas, la nation, la fierté, le gagnant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *