Ma meilleure « astuce » serait de ne pas en avoir, mais trop d’informations tue l’information. Et si j’ai la prétention de croire que celles que je propose valent plus que beaucoup d’autres, il me faut bien « sacrifier » aux règles du monde dont je veux utiliser le soutien.

Donc j’essaie ce concours, espérant que mes pairs m’en trouveront digne.

« Ma meilleure astuce pour faire agir mon audience » quelle vilaine phrase ! ça transpire la manipulation, la contrainte, l’utilisation de la confusion, une aliénation de plus…serais-je un énième « empereur » allant me perdre dans la confusion du pouvoir et de la puissance ?

Me satisfaire du nombre de clics, de claques, de like, de smileys ? Ces caractères dont l’éphémère signification n’a d’égal que celle du train qui passe et s’éloigne dans l’obscurité et le silence. Il n’en restera rien, pas une trace, pas un mot, pas une information, pas un quantum d’énergie!

Décidément non, je ne peux me plier à ce scénario, moi, comme le chante si bien Alain Souchon, « j’veux du cuir, pas du peep show, du vécu… » (je m’arrête là car je crois que je pourrai être censuré par « l’assistance » de Roland) et je dis :

D’abord, une critique du titre, « faire agir » : je dirai plutôt « faire réagir ». En effet l’action ne peut venir que de soi, de sa conscience, de son âme, de sa « raison » Spinozienne… L’action issue d’un stimulus est une réaction et c’est ce dont il s’agit ici : exciter, pour voir…

Il n’est pas ici, que question de rhétorique, car la confusion qui en résulte est productrice de la distorsion, et la distorsion est la voie du « cul de sac ».

Nous pourrions penser, que là, s’arrête notre conversation (je dis conversation, oui car je sais que votre cerveau a déjà réagi à mes propos et forme déjà sa réponse), eh bien non. En effet comme « toute révolution commence par une révolte », « toute action peut aussi commencer par une réaction » et votre réaction d’aujourd’hui est, peut-être, votre action de demain.

Devons-nous sempiternellement être soumis à ce processus de confusion ?
Oui, certainement, tant que notre conscience ne l’effacera pas.

Peut-elle l’effacer ? Oui en l’observant

Voilà le fondement de l’écriture du site jobserve.fr, faire part de cette vision, de mes visions productrices d’alignements, « effaceuses » de distorsions

Oui, tout cela peut sembler bien curieux, écrire un article sous le titre « comment je vous manipule pour me faire de l’argent » et vous proposer des moyens pour vous en extraire…peut être n’est ce pas au fond si curieux.

Seule la conscience de tout cela est, et sera importante.

Au Tibet, on raconte, cette histoire :

Un jeune disciple va voir son maître et lui dit : « Maitre apprenez moi à atteindre l’éveil ». Le maitre ne répondit pas et le jeune disciple s’en alla. Cette scène se reproduisit pendant des années. Un jour le disciple exténué vint demander encore une fois à son maître le secret pour atteindre l’éveil ; Le maitre l’attrapa et le jeta par la fenêtre. Arrivé par terre, le disciple avait atteint l’éveil.

Bien sûr, avec toute l’humilité et les précautions d’usages tant pour vous que pour moi, j’espère vous avoir aujourd’hui, bousculé un peu

Certains diront « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse », d’autres « il faut paraître ou disparaitre » en tous cas je peux conclure « qu’il faut faire réagir pour que l’agir apparaisse » et que « mots sans audience, perdure, la ruine de l’âme »

Bien à vous

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce faire agir votre audience” du blog Blogueur Pro. J’apprécie beaucoup ce blog(!), et en fait mon article préféré est https://blogueur-pro.net/debutants-commencez-ici – Bravo Roland, vous me permettez cette tribune.

One thought on “Ma meilleure « astuce » pour faire agir « mon audience »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *