L’ego, ce n’est pas cette vilaine chose tant stigmatisée par les moralistes et les religieux, ce vecteur infernal du péché qui nous jette dans des puits sans fonds. Non, l’égo c’est la force de vie, la Vouivre, l’énergie qui nous tire vers la croissance.

Encore une fois la confusion est là : ce serait comme dire d’une automobile qu’elle est cause de nos malheurs lorsque nous entrons en collision avec un mur. L’automobile n’est qu’un vecteur, notre conduite est l’effet, notre pensée erronée est la cause. La pensée erronée, c’est celle qui nous a fait prendre notre « conduite extérieure » pour une « conduite intérieure »

L’ego n’est donc pas à traiter comme un dysfonctionnement mais au contraire comme un moteur de vie essentiel et indispensable. C’est ce que nous faisons qui peut nous conduire dans des puits sans fonds.

Sans ego, nous sommes morts!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *