HULOT Nicolas (2)

A Monsieur le Président de la France, Certaines conjonctions sont intéressantes : au Danemark, petit royaume de six millions d’habitants dont l’existence et le destin ne sont pas comparables à ceux de la France, Monsieur Macron, Président de la France, vous fustigez les gaulois pour leur résistance aux changements, pendant qu’en France, un Gaulois, décide courageusement…

Thérapeute

Rumî, considère celui qui a besoin d’aide comme quelqu’un qui est sur un isthme entre deux rives. Le travail du thérapeute est de le pousser vers la rive de la lumière afin qu’il trouve lui même la voie de sa guérison.  

ROSENBERG Marshall

«Les mots sont les fenêtres… ou des murs» Introduction à la communication non violente

RENO Jean

La voie du pragmatisme, simplicité et force, sans ambages ni tortures…  « Jean, qu’est ce que tu veux? »  

JACQUART Albert

Militant et fervent défenseur des mal-logés et des « sans papiers », Albert Jacquart disait Ce n’est pas « Des papiers pour tous » qu’il faut demander, mais « Des papiers pour personne » Seul je ne suis que « je », à deux le monde s’éveille. «Il ne s’agit pas de sauver la planète. Au fond, elle se fout de nous la…

D’ORMESSON Jean

Jean d’Ormesson disait, « ce qui me tient debout c’est l’adversité ». Et nous, qu’est ce qui nous tient debout ?

HALLIDAY Johnny

Le 6 décembre 2017 à 2h44, Johnny Halliday quitte son corps. Cet évènement me plonge dans un curieux désarroi. Depuis qu’il est sorti de l’hôpital et qu’ainsi l’on sait que sa disparition est imminente, je l’ai imaginé dans son lit, attendant son départ. A quoi pouvait-il penser ? Bon sang quelle vie ! J’ai fait ce que…

HULOT Nicolas

En observant les quelques peuples, vivant encore en harmonie et sans peur : « Chez eux, le naturel et le spirituel se confondent. Chez nous le naturel et le culturel s’affrontent » « C’est l’excès qui est toxique » Le Syndrome du Titanic Choisir la voie du milieu, l’équilibre, l’harmonie  

MONOD Théodore

« L’homme moderne ne construit pas parce qu’il en a besoin, mais juste parce qu’il le peut »