Le bonheur est peut être l’état de grâce issu de la levée du voile de la confusion. La joie de découvrir le chemin de notre réelle puissance :
La possibilité de se décontaminer du dictat des passions.
Découvrir d’en haut, en souriant comment nous nous sommes fait « avoir » et
au fil des expériences, discerner de mieux en mieux, en temps réel, la possibilité de ne pas chuter.

Notre lumière est là, même dans la brume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *