Extrait de « Le miracle SPINOZA » de Frédéric LENOIR

…Spinoza rappelle une chose fondamentale: «l’être humain n’est pas dans la nature comme un empire dans un empire» Il est partie intégrante de la nature qui est Une et agit partout de manière identique, ce qui «signifie que les lois et les règles de la Nature  selon lesquelles toute chose est produite et passe d’une forme à une autre, sont partout et toujours les mêmes, et par conséquent il ne peut exister aussi qu’un seul moyen de comprendre la nature des choses, quelles qu’elles soient : par les lois et les règles universelles de la Nature»

C’est aussi, mais de manière moins occidentale : L’impermanence et l’interdépendance de l’enseignement du Bouddha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *