Rendez vous compte, pillards et nocifs de tous ordres, que vos actes poussent de plus en plus d’humains à ne plus vouloir se reproduire, tant le monde que vous avez crée n’a plus de sens, qu’il n’est que stupidités, miroir de vos peurs, de vos leurres, de vos avidités. Tout ce qui vous range au niveau de l’animal soumis à ses instincts.

Toute la conscience acquise par l’humain au long de ces longues et difficiles époques va disparaitre. Vous reviendrez à la préhistoire, humains primaires, peureux et en guerre permanente, la peur au ventre, le cerveau, juste tendu vers la nourriture. Beau programme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *