J’observe.  j’observe depuis ma petite enfance. D’abord, j’ai observé pour me défendre. Oui, me défendre, car on m’apprenait que dehors était dangereux.

Observer et repérer les failles de l’ennemi pour qu’en cas d’attaque, ma flèche décochée soit la plus efficace possible. Neutraliser ou faire disparaitre.

Lorsqu’au fil du temps, de mes guerres, de mes combats, de mes observations, sans solution, j’ai envisagé que l’ennemi pouvait être à l’intérieur de moi, je me suis mis à m’observer.

M’observer c’est voir comment mon personnage se positionne au cours des évènements. Puis, analyser les possibles liens qui vont de la cause aux effets ou des effets à la cause et en déduire les processus caractéristiques du bonhomme.

A force de m’observer, aidé par les éclaircissements de ceux qui m’ont précédé, j’ai appris à observer, non plus pour tuer, mais pour aimer.

J’aime observer les gens, dans la rue, au bistrot, à la plage, aux caisses du supermarché, dans les embouteillages. J’imagine qui ou plutôt quel personnage est à l’œuvre en ce moment, où veut il en venir, quelles sont ses relations, quels sont ses chagrins, ses plaisirs, ses talents, quelles sont ses impossibilités, qu’est ce qui le cloue au sol, l’empêche de s’envoler, quelle est son existence, quelle serait sa vie ? et surtout, que n’a-t-il pas compris ? quelles sont ses ignorances ?

Observer l’autre c’est s’approcher de soi

Alors nous y voilà, nous voilà à ce blog. Parce que je vous aime, tellement je vous ressemble, je veux vous proposer mes expériences, mes compréhensions, mes hypothèses, ce que je crois savoir, pour, peut être vous bousculer et vous inspirer l’idée qu’une orbite nouvelle c’est faite jour dans votre vie aujourd’hui.

Tout cela, comme le dit le mental, en « vrac » bien sûr, les liens ce seront les vôtres, ou pas…

« En fait , ce qui est essentiel dans une vie, mais que l’on découvre souvent tardivement, c’est ce que l’on juge digne d’être transmis , et ce dont on témoigne dans nos meilleurs moments » Gérard GUIEZE

«Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses » GANDHI